Quels sont les différents types de psychothérapies ?

Dans la réalité, il existe plusieurs formes de psychothérapies. Il faudrait un livre entier pour tout détailler alors c’est pourquoi nous allons vous en expliquer deux types.

La psychothérapie au long cours

Il s’agit ici de la psychanalyse et des thérapies qui en sont inspirées, elles dureront plusieurs années. Pour ce faire, le psychanalyste aura lui-même réalisé sa propre psychanalyse personnelle et aura suivi une formation théorique, sa pratique sera elle-même supervisée pendant plusieurs années.

L’approche des psychothérapies est basée sur l’introspection et l’analyse des conflits liée à l’enfance. Cette psychanalyse peut être une indication dans le mal-être ou dans des troubles du type névrotiques. Certains patients effectuent également une analyse pour mieux se connaître. Longue dans le temps, la psychanalyse peut vite devenir chère et peut décourager beaucoup de personnes.

Les psychothérapies dites brèves

On parle ici de thérapies dont la durée est plus courte, tournant en moyenne autour de six mois. On peut retrouver de l’hypnothérapie, la thérapie systémique, l’analyse transactionnelle, la thérapie comportementale et cognitive. La psychanalyse se centre sur l’histoire de la personne alors que ces dernières prennent principalement en compte le traitement des symptômes.

On peut trouver diverses indications, comme la dépression, la phobie, la gestion de la douleur, le stress, les tocs, les maladies psychosomatiques, les crises d’angoisse. Les thérapies comportementales demandent une participation active de la part du patient qui devra appliquer les consignes qui lui seront proposées. L’hypnothérapie quant à elle demandera au patient un certain lâcher prise. D’autres approches peuvent se pratiquer en groupe ou lors de stages centrés sur soi-même.

Dans une thérapie, il faut parfois prendre en compte la personnalité même du psychanalyste. Ainsi ses capacités intuitives peuvent être facilitant dans une prise en charge. Il ne faut pas oublier également qu’une thérapie est surtout une rencontre entre deux personnes. Il peut avoir de bons résultats avec une personne et non avec une autre. Il faut surtout établir une relation de confiance entre le patient et le thérapeute. Si ce n’est pas le cas, il ne faut pas hésiter à changer de thérapeute.

Vous pouvez vérifier les compétences d’un thérapeute en vous adressant aux centres de formation, tels que l’Association Française de Thérapies Comportementales et Cognitives, l’Institut Milton Erickson ou toutes écoles de psychanalyse.