Étiquette : The Game

On pensait avoir tout fait chez The Game mais nous revoilà partis pour une nouvelle mission inédite ! Et oui, cela fait moins d’une semaine qu’une nouvelle salle a ouvert, et forcément en vrais fans de l’enseigne nous ne pouvions manquer le rendez-vous !! On a donc réservé avec grand enthousiasme un billet d’avion sur la compagnie The Game Airlines, direction Londres. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu… Le pitch de base : Porte 4 de l’aéroport Cardinal Lemoine, votre avion est à l’heure. Billet en main, vous êtes prêt à embarquer mais un peu nerveux… Rassurez-vous, il ne s’agit que d’un vol d’une heure. L’embarquement est annoncé, vous allez enfin pouvoir vous installer. Attachez vos…

Et nous voilà de retour chez The Game pour la dernière mission ! Je l’avoue, on a hésité pour celle-là. On s’est dit : « Oh encore un braquage… » Puis finalement on s’est dit qu’il fallait bien boucler la bouche chez eux et qu’apparemment le braquage du casino serait pas si facile que cela, au regard des premiers temps qu’on a pu apercevoir. Grosse difficulté ? Alors allons-y ! Le pitch de base : Tout juste sorti de prison de prison, le plus grand malfrat Max compte bien récupérer le butin du braquage qui l’avait fait tomber. Mais la tâche s’annonce corsée car le butin en question est en sécurité et pas n’importe où… Le légendaire braqueur cherche donc…

On est de retour pour ce qui semble être une dernière aventure avec l’équipe de The Game et on est bien triste ! Cette mission du métro vient tout juste de sortir et nous plonge au cœur d’un véritable métro, utilisé pendant plus de 40 ans par la RATP. On compte bien plonger, en immersion totale avec une bonne dose d’adrénaline dans cette nouvelle salle : « le métro ». Le pitch de base : Station Cardinal Lemoine, le métro est en approche. Les phares émergent tout juste de l’obscurité quand tout à coup, le métro s’immobilise en pleine voie ! Cela semble bien plus inquiétant qu’un simple arrêt pour régulation du trafic et le métro ne semble…

Vous ne le saviez pas ? Mais The Game a acheté la licence d’exploitation d’Assassin’s Creed et nous offre ici une nouvelle salle en totale immersion dans le célèbre jeu ! Alors nous, on est fan du jeu, on ne pouvait pas passer à côté.  Nous nous lançons donc dans une exploration totalement épique de l’aventure qui, on l’espère, sera la plus authentique possible. Rendez-vous pris dans la salle : « Le trésor des Templiers – Assassin’s Creed ». Le pitch de base : Il y a des siècles, l’Ordre des Templiers mettait la main sur un trésor légendaire et inestimable. Plusieurs sources affirment que le Cardinal Lemoine aurait été en possession de ce trésor avant que ce…

Après avoir testé Le braquage à la Française mais aussi Les Catacombes, on retourne pour la dernière énigme chez The Game  ! Il s’agit cette fois de libérer la sœur de Max, qui fut enlevée, en trouvant la rançon qui vous sera alors demandée, préparez-vous pour libérer : « la danseuse parisienne ». Le pitch de base : Paris, 1959. Lise, jeune et ravissante danseuse que tous les cabarets de la capitale s’arrachent, a été enlevée. Les malfaiteurs exigent une rançon particulièrement étrange… Selon ses proches, celle-ci demeure introuvable. Désemparés, ils ont besoin de votre aide. Le temps presse, vous aurez une heure pour retrouver le mystérieux objet et ainsi tirer Lise des griffes de ses ravisseurs. En véritable fanatique…

Après avoir testé Les Catacombes, on retourne de nouveau chez The Game parce qu’on les avait adoré ! Cette fois, on a choisit de cambrioler un coffre fort se trouvant dans une banque surprotégée avec : Braquage à la Française ! Le pitch de base : Max vient de sortir de prison et il souhaite se venger de l’inspecteur de police, responsable selon lui de sa chute. Max sait qu’il cache de nouvelles preuves contre lui et qui le renverrait donc derrière les barreaux, pour de nombreuses années cette fois-ci. Ces preuves sont caché dans un coffre qu’on dit imprenable. Max constitue une équipe pour l’aider dans un cambriolage vraiment risqué, cette équipe c’est de vous qu’il s’agit…